Les trigrammes

Le Pa Kua ou Ba Gua
13 septembre 2016
Le Chi
27 septembre 2016

Les trigrammes sont l’un des grands principes du Feng Shui traditionnel. Ils découlent du Tao et principalement du Tai Ji encore appelé Tai Qi.

 

Les huit trigrammes

 

Le fondement des huit trigrammes Feng shui desquels sont issus les huit Kua (ou Gua) découle du Yin et du Yang directement.

 

Dans la Tradition, vous retrouvez le principe du Yin et Yang, le Pa Kua ; le fondement Feng-shui basé sur le cycle des cinq éléments ou des cinq transformations du Qi. Ces cinq transformations incluent les cycles de production, d’affaiblissement ou de destruction du Qi.

 

La plupart des formules Feng shui découlent directement ou indirectement de ces principes ou de leur combinaison.

 

Mais que sont finalement ces trigrammes ?

 

Il faut tout d’abord différencier les trigrammes Feng shui des hexagrammes.

 

Il existe 8 trigrammes en Feng shui.

La combinaison de chacun de ces 8 trigrammes  forment les 64 hexagrammes. Vous les retrouvez notamment dans le Yi King, branche spécifique de divination.

Les trigrammes Feng shui sont formés de 3 traits, soit pleins (ce sont les traits yang), soit brisés (ce sont les yin).

Le Yin est une ligne brisée alors que le Yang est une ligne pleine.

Chacun des trigrammes s’écrit de bas en haut et se compose de trois lignes (pleines, brisées, etc.).

L’hexagramme est formé de deux trigrammes Feng shui, il comporte donc 6 traits.
Votre analyse Feng-shui sera grandement facilitée si vous maîtrisez les bases, comme les trigrammes, hexagrammes, le yin et le yang, les cinq éléments.

 

Chaque trigramme va être associé à des informations de base comme :

  • un élément
  • une direction
  • un membre de la famille
  • des caractéristiques qui lui sont propre.

 

Les huit trigrammes du feng-shui traditionnel

Les huit trigrammes découlent directement du Tai Ji et du principe du yin & du yang

 

 

En combinant les 8 trigrammes les uns avec les autres, on obtient alors les 64 hexagrammes de la métaphysique chinoise.

 

 

Regardons les caractéristiques des trigrammes Feng shui.

Chacun des 8 trigrammes représente toutes les combinaisons possibles de yin et de yang.

Et chacun de ces trigrammes est associé à un élément (comme la terre, le ciel, le lac, etc.) qui lui donne ses qualités fondamentales.

Par exemple, si nous prenons le trigramme Feng shui Qian, celui-ci symbolise le père, le ciel, la tête, etc.

Cette information n’est pas à négliger car de ce seul trigramme, vous allez déjà tirer de nombreuses infos utiles à votre analyse.

C’est là qu’entre en jeu le Lo Shu. Le fameux carré dont la légende raconte qu’il était dessiné sur la carapace d’une tortue géante tout droit sortie du fleuve Lo.
Vous y retrouvez les étoiles volantes originelles, à la base du système du temps.

Il se trouve sur le Lo Shu non seulement votre « nombre » kua, mais aussi le secteur ou « palais de vie » qui vous est associé.

Votre chiffre Kua est issu de votre trigramme (comme par exemple le fait d’être Xun si vous êtes du chiffre 4 comme moi).

Le « palais de vie » du kua 4 est le Sud-Est.

Vous voyez donc que le Sud-Est correspond au trigramme Xun ou Kua 4 (ou  étoile 4 pour simplifier), qui est de l’élément Bois.

 

Les trigrammes issus du yin et du yang

Mais alors, pourquoi le sud-est est-il associé au Bois bien souvent ?

Le modèle des cinq éléments tel que nous le connaissons repose sur l’observation des anciens de la nature.

Le Bois domine au printemps, saison où les arbres fleurissent (ou du moins tel était le cas avant que nos saisons ne partent à vaux l’eau). Les plantes poussent, grandissent ; les feuilles deviennent plus fournies, plus vertes, plus grandes, etc. Le printemps symbolise la nature qui émerge et grandit, il est associé au Sud-est géographique.

Ce n’est donc pas le Sud-Est qui est « Bois », mais l’étoile 4, qui, dans le carré Lo shu originel est au Sud-Est.

** Je vous rappelle que c’est ce carré Lo Shu qui détermine l’intégralité des étoiles volantes dans le feng-shui.

 

Cet amalgame entre éléments et secteurs découle du « feng-shui new’âge » et non pas de la tradition.

Néanmoins, vous comprenez mieux pourquoi malgré toutes vos plus belles plantes au Sud-Est, il ne se passe rien dans votre vie !

Il vous faut vous intéresser aux étoiles en place pour introduire les bons éléments.

Vous devez aussi regarder quelle énergie est à activer dans chaque secteur. ce sont ces énergies qui vont être impactées par les élément.

Le sud-Est lui…. Ben c’est juste le sud-est ! Une direction géographique.

C’est l’énergie dans ce secteur Sud-est qui va déterminer quels éléments vont devoir être travaillés ou évités.

Je vous recommande cet eBook sur la déco et les couleurs dans le feng-shui

 

De la même façon que vous tirez des enseignements précieux d’un seul trigramme associé à votre chiffre Kua ; vous allez pouvoir aussi tirer de nombreux renseignements pratiques sur les hexagrammes.

Les trigrammes et les hexagrammes sont la base de votre analyse Feng-shui.

Comprendre le cycle des éléments, le fonctionnement de l’interaction des énergies entre elles reste la fondation essentielle.

 

1 Comment

  1. lulla dit :

    très intéressant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *